+

Narcolina

Biographie

/Narcolina, déesse de la schizophrénie, mère de toutes les addictions, figure moderne de la séparation/Narcolina, le sexe de la mort, l’ éternel accouchement de la même chose/la technologie, le sport, le marxisme, la psychanalyse, le carnaval des images/Narcolina dévore ses enfants pour se régénérer, compulsion, expulsion, monolithes electro domestiques de l’ ère industrielle/Narcolina, tes objets de culte, nouveaux dieux d’ un panthéon de métal et de plastique/l’oeil carnivore de Narcolina, transforme les rêves en cauchemars létal/carnage plage, atomic park, snuff movie star/Narcolina tes désirs sont des ordres, accouplement numérique d’ éros et de thanatos, produits de consommation massif, ténèbres en pastilles/Narcolina, industries de la dépression, multiplie, des multiplication, zone commerciale sans limites et sans nuages/Narcolina, ta bouche artificiel, , bête sans tête, autoroute circulaire, inceste en direct, ange mécanique /Narcolina, ton soleil brille sur mil écrans
/Jimmy le chien suce son os jusqu’a qu’ il disparaisse/Jesus Jones connecte le monde a la racine du péché/Doctor Tom récite une prière pour la nouvelle maladie/le sperme et le sang coulent dans les tuyaux de la machine a rêver/

Créé avec Artmajeur